L’Escape Game ouvert au grand Public

Pour la première fois depuis la création de l’escape game, {accolade} ouvre ses portes aux adhérents, bénévoles et à tous ceux qui veulent relever le défi d’expérimenter durant une quarantaine de minutes le handicap invisible. Quand les Sentinelles rencontrent le Grand Public… Cela donne un cocktail explosif teinté de partage, de rire, de sensibilisation et de prise de conscience avec une toute petite touche de fatigue à la fin pour certains…

Une première le samedi 15 décembre 2018…

L´installation

9h30 : 2h d’installation sont nécessaires pour transformer la salle de location au Sorabess, dans le 18ème arrondissement de Paris. 4 équipes de 6 personnes sont attendues pour l’événement.

11h20 : L’équipe d’intervenants est maintenant prête à les accueillir, elle est constituée d’un animateur Alexandre, Céline (la dynamique régisseuse) qui est là pour assurer le bon déroulement du jeu et Adeline la debriefeuse, qui accueille et encadre chaque équipe de joueurs. Sans oublier la présence de Catherine et de Ludovic qui sont venus capter les ressentis des participants sous l’œil bienveillant d’une caméra.

Le jeu

11h30 : La première équipe arrive. Chaque participant revêt le rôle d’un agent secret « coiffé d’un handicap invisible » et plonge de suite dans l’univers des années 60. Céline les accessoirise. Après quelques explications et recommandations livrées par Adeline, l’équipe entre enfin en jeu. 45 minutes plus tard, l’équipe n ‘est pas tout à fait la même qu’au début… Adeline recueille leurs impressions et débriefe avec eux durant 30 minutes.

Trois autres équipes suivront et maintiendront le même rythme… 

17h30 : la dernière équipe réussit enfin à s’échapper de la salle.

Retours des joueurs

« C’est vrai que je n’ai pas pensé à te demander en quoi je pouvais t’aider ? »
« On a essayé trouvé des compensations et on a réussi à trouver notre rythme »

Les participants, qui venaient d’horizons professionnels différents, ont témoigné de leur expérience lors de debriefing à la fin de chaque jeu. Tous parle de la prise de conscience sur les difficultés et les conséquences qu’engendre le handicap au sein d’une équipe.  

Des phrases fusent et « des mots-phares » reviennent : « effort »,  » aide », « faire à la place de l’autre », « peur d’être mis à l’écart », « travail d’équipe », « limite », « mes forces », « le temps qui manque », « fatigue », etc…

En bref

Ce jeu social, solidaire et pédagogique a révélé une fragilité pour certains ou au contraire une force pour les autres, mais a surtout révélé une envie de réussir ensemble et d’aller jusqu’au bout du jeu en gardant le sourire.

Notre actualité

Le périple cycliste continue en Inde

Pablo et Guillaume sont désormais en Inde où ils continuent leur voyage et leurs conférences pour faire découvrir le web-documentaire Regarde-Moi.

Plus de 10 000 kilomètres à vélo

Ca y est ! Pablo et Guillaume ont franchi la barre des 10 000 kilomètres la semaine dernière au milieu du désert iranien.